L’écologie et les épaves de voitures

15/07/2019

Considérée comme étant un déchet dangereux, l'épave d’une voiture ou d’un véhicule hors d’usage engendre de graves conséquences sur l’environnement. Outre le fait de gêner la circulation en occupant beaucoup d’espace, ces véhicules possèdent des produits qui présentent un réel danger pour l’écologie. Ainsi, l’enlèvement d'épave et la destruction de celle-ci doivent se faire par des professionnels.


Les épaves d’automobiles et son impact sur la nature

Bien qu’une voiture en état de marche soit considérée comme un engin polluant, l’épave se trouve en première position. En effet, un véhicule laissé au fond d’un jardin ou dans un parking pollue deux fois plus l’environnement. Par conséquent, la destruction de ces véhicules devient une obligation légale dont le propriétaire doit s'occuper. De plus, elle représente un geste des plus importants envers l’écologie et la planète. Toutefois, l’État français a mis en place une procédure de destruction spécifique qui englobe une réglementation assez particulière destinée aux centres agréés VHU.

Quelles sont les obligations du propriétaire durant l’enlèvement d'épave ?

Adressée aux différents types de véhicules, la procédure de destruction ne peut être faite que par l’intervention d’un centre recevant un agrément délivré par la préfecture. Ayant connaissance de la présence de ce centre, le propriétaire est tenu de remettre sa voiture hors d’usage sous peine de payer une amende allant jusqu’à 1500 euros. En principe, la préfecture du département dispose d’une liste des centres VHU de la région visible sur son site internet. Dans la majorité des cas, c’est l’entreprise en charge de l’enlèvement d'épave qui travaille en collaboration avec un centre VHU. Par conséquent, la procédure devient plus simple, car le propriétaire devra uniquement délivrer les papiers du véhicule, indispensable lors de la destruction. Dans la mesure où le certificat vient à être volé ou à se perdre, le propriétaire devra apporter un justificatif de propriété ou une déclaration de perte.

L’obligation de la dépollution avec l’enlèvement d'épave

Vu que les véhicules hors d’usages renferment des substances dangereuses, les centres VHU ont pour obligation de faire une dépollution. Durant cette procédure, les experts vont retirer les huiles usagées, les batteries, le carburant restant, le liquide de refroidissement et les divers filtres. C’est aussi le moment de récupérer les pièces qui peuvent être réutilisées ou revendues.

Ensuite, la dernière étape de la destruction consiste à envoyer le véhicule vers les broyeurs agréés. Ces derniers s’occupent de broyer le reste du véhicule tout en prenant soin de séparer les différentes matières restant afin de les recycler. Il faut préciser que le gouvernement impose un taux de réutilisation et de recyclage qui ne doit pas excéder 3,5 % de la masse moyenne. Quant à la valorisation et à la réutilisation, le pourcentage accepté est de 6 % hors métaux.
06 40 11 18 43
Rappel immédiat
& gratuit
Un de nos conseillers vous rappelle
dans les meilleurs délais :

Nom*
Téléphone*




enlèvement d’épaves en Normandie
Suivez-nous
  • Intervention 7j/7
  • Accueil personnalisé
  • Réactivité
  • Prix compétitif